Actualités du mois

Loto du sou des écoles

le 26/02 à 14h salle polyvalente

Lire la suite

Assemblée générale Barbouille

lundi 13 février à 18h salle barbouille

Lire la suite

Cours d'art floral à la bibliothèque

le jeudi 23 février

Lire la suite

Tri sélectif mois de janvier et février

Collecte du tri les lundis 2, 16 et 30 janvier et les lundis 13 et 27 février

Lire la suite

Sols'tisse

Permanences recyclerie Sols’tisse place de l’église les 4 janvier et 1e février de 15h30 à 17h30

Lire la suite

Agence de l'eau - fiscalité de l'eau

2022 Agence eau RMC note information

Lire la suite

Vous avez sûrement noté que de nombreuses communes françaises ont été très largement impactées par le coût de l’énergie, dont l’électricité et le gaz. En effet, les communes ne bénéficient pas du bouclier tarifaire mis en place par le gouvernement, bouclier réservé aux particuliers.


Neyron a, depuis quelques années, transféré la compétence énergie à la collectivité Aindinoise appelée SIEA dont nous sommes ainsi membre. Le SIEA a donc la compétence pour la gestion de l’électricité, du gaz, du Système d’Information
Géographique (SIG), de l’aménagement numérique, de l’éclairage public et enfin, de la transition énergétique surnotre commune.
Ainsi, c’est donc le SIEA qui négocie les contrats d’énergie via un appel d’offres pour les 375 communes adhérentes, et cette force d’achat se retrouve dans des tarifs avantageux et négociés sur une durée de 3 ans.
À cette heure, le contrat Gaz a été renégocié pour les 3 ans à venir, et ceci dans un contexte géopolitique international très instable. Le coût a cependant été contenu et nous pourrons absorber la hausse en faisant les efforts nécessaires : réduction des températures de chauffage, optimisation de l’utilisation des salles, réglage des appareils de chauffe, mise en place de thermostats et bien sûr, planification de travaux d’isolation, des bâtiments publics.
Concernant l’électricité, le renouvellement du contrat est en cours et nous ne connaissons pas, à cette heure, le résultat de la consultation. Il apparaît toutefois qu’avec la force de notre collectif, l’impact devrait être également mesuré.
Nous bénéficions des prix d’achat de l’électricité, négociés il y a 3 ans, jusqu’en début d’année 2023 : une protection contre les récentes fortes hausses du coût de l’énergie.